Tarot des Avenières, le Pape

 

Cette cinquième lame du tarot nous montre un curieux pape, pharaon coiffé de la double plume d'Amon. Il est assis devant son temple de Karnak où des obélisques précèdent les pylones. Nous sommes à Louqsor en moyenne Egypte.

Les deux colonnes du Temple deviennent deux colonnes surmontées de la tête stylisée d'Hator. Notre pharaon est un peu Pape, malgré tout, car ses mains sont couvertes de gants portant le signe de la croix.

 

05_Pape.jpg (630229 octets)

 

 

05_Pape_2.jpg (551621 octets)

 

La double plume d'Amon est derrière le soleil, boule rouge dont les artisans mosaïstes italiens ont su recréer, à l'aide de dégradés de couleur, l'impression d'une boule en volume. Au passage il faut remarquer les bulles d'air encloses dans les taisselles, dûes au procédé de fabrication des pâtes de verre colorées.

 

05_Pape_4.jpg (257895 octets)

 

 

Arrétons nous aussi sur le regard du pharaon. Outre la complexité du montage des taisselles (pièces de mosaique) dans leur taille, leur position et leur couleur, remarquons, sous l'oeil de gauche, la petite taisselle rouge, près du nez. Cet artifice permet de rehausser le regard et de lui donner une sorte de vie. Cet artifice est utilisé également pour le regard d'autres personnages ou animaux, ailleurs dans cette chapelle. Ces artisans mosaistes étaient des maîtres dans leur art.

 

05_Pape_5.jpg (215623 octets)

 

 

La crosse de l'évêque, ou du Pape, est un bâton de berger qui sert à rassembler ses moutons. Ici notre pharaon se sert d'un sceptre à manche légèrement courbe. Le baton horizontal qui part à droite est une main d'offrande, portant l'encens vers le naos du dieu, où la main même du pharaon n'a pas le droit de pénétrer.

 

 

05_Pape_3.jpg (201143 octets)

 

 

Enfin, en bas de la carte de tarot, au milieu de sa largeur, se trouve une énigme géométrique et symbolique comme dans les autres 21 cartes. Cette énigme est constituée par la présence de figures géométriques ou symboliques, ceux-ci étant chimiques ou planétaires. Sur cette lame de tarot se voient au centre le symbole de Mars, signe planétaire du fer. A sa droite se trouve le signe astrologique du bélier et à sa gauche une pyramide pointue représentée comme une épure géométrique en trois dimensions.

L'ensemble de ces figures, réparties dans les XXII lames du tarot, constitue sans doute un message ou une grille de lecture propre à Dina, concepteur de ce jeu de tarot revisité. La solution de l'éngime, la compréhension de cet ensemble, est aujourd'hui perdue.

 

05_Pape_1.jpg (147444 octets)

 

 

retour à la page précédente