La rue de l'alchimie

 

Fulcanelli

La rue de l'alchimie

à travers l’architecture, les livres et les alchimistes.

 

 

Julien Champagne et la cathédrale Notre-Dame de Paris. Logo de Suhalia

Laboratoire Suhalia des Schwaller de Lubicz et croquis de Julien Champagne

Julien Champagne, Fulcanelli, Viollet le duc, alchimie, cathédrale Notre-Dame de Paris

Cathédrale Notre-Dame de Paris et l'architecte Viollet le duc sur sa flèche. Laboratoire de Julien Champagne.

 

 

Historique des dernières découvertes concernant l'identité du mythique adepte, l'alchimiste parisien Fulcanelli :

Janvier 2011 : Walter Fulgrosse, alchimiste portugais, publie son deuxième ouvrage "Le puzzle Fulcanelli". Il confirme le nom avancé dans son premier ouvrage. Paul Decoeur, ingénieur, serait notre alchimiste Fulcanelli.

Mai 2011 : un premier "Colloque Fulcanelli" est organisé à côté de Toulon, dans le département du Var. L'alchimiste belge Filostène valide la révélation de Walter Fulgrosse par ses propres sources. Le patronyme de Paul Decoeur, alchimiste opératif, est bien à l'origine de l'aventure Fulcanelli. Paul Decoeur est connu d'un cénacle constitué, entre autres, de Pierre Dujols, Julien Champagne et Eugène Canseliet. Son pseudonyme "Vulcain solaire" est très proche de "Fulcanelli". Filostène montre des documents inédits, dont la fameuse lettre de Pierre Dujols adressée à Paul Decoeur où il évoque le nouvel adeptat de son ami Paul Decoeur (document à lire plus loin). Cet adeptat suit de quelques années l'adeptat de leur maître commun, un breton, qui publie sous le pseudonyme "A. M. de Nantes" l'ouvrage "Les Clefs de l'oeuvre de Saint Jean".

Février 2012 : Les "Actes du colloque Fulcanelli" sont édités, comportant le texte et les illustrations des intervenants.

Août 2012 : Filostène publie son deuxième ouvrage "De Vulcain Solaire à Fulcanelli" où une deuxième lettre de Pierre Dujols, de 1906, est révélée. Elle apporte des éléments nouveaux très importants.

 

Fulcanelli : son patronyme, Vulcain Solaire, les actes du colloque

Voir les livres de l'éditeur "La Pierre Philosophale" en cliquant ci-dessus

 

 

Les derniers ajouts sur ce site sont indiqués au bas de cette page. Pour une promenade plus intuitive naviguez sur ce site parmi les 950 pages ou les 1500 photos référencées par Google. Si vous souhaitez être informé des derniers ajouts, suivez le fil @ijnuhbes sur Twitter.

Nouveau : Les tarots en mosaïque d'Assan Dina au château des Avenières, près de Genève. Vue de détail des lames de tarot dont la Force, la Maison-Dieu, Le Pape. A l'aide d'un montage photo vous pouvez découvrir l'agencement particulier des tarots de la chapelle.

Pierre Dujols, le maître en alchimie de Julien Champagne et de Coton-Alvart, rédige des notices bibliographiques entre 1909 et 1913. Totalement introuvables, onze notices sont consultables et téléchargeables ici. Paul Chacornac publie en 1912 un troisième catalogue pour sa "Librairie des sciences occultes". Le dessin introductif du chapitre "Alchimie" est de Julien Champagne. Ce dessin sera le frontispice du "Mystère des cathédrales" quatorze années plus tard.

Photo totalement inédite du laboratoire de Julien Champagne dédicacée à Pierre Dujols. Voir également son dessin original de la "Vierge aux métaux planétaires", croquis rehaussé de gouache blanche sur papier bistre.

Flèche de Viollet-le-Duc à la cathédrale Notre Dame de Paris et sa mystérieuse plaque commémorative compagnonnique en plomb. Nous sommes dans le monde du compagnonnage. Par cette visite vous pourrez visiter également la flèche de la cathédrale d'Amiens et de la cathédrale Sainte Croix d'Orléans.

19 vidéos sur ma chaine video YouTube, d'une durée totale de 1h10', sur l'alchimie et ses hommes : Dédicace de Fulcanelli à Schwaller de Lubicz, Dampierre sur Boutonne avant l'incendie, la procession de la Vierge noire la nuit de la Chandeleur à Marseille, parcourir le labyrinthe de la cathédrale de Chartres, etc ...

 

    italie.gif (1277 octets) Version italienne sur blog    english page  spanish  page

 

 

Fulcanelli alchimie Nicolas Flamel.jpg (83856 octets)

Fulcanelli et l'alchimie vous accueillent au centre du portail ouest de la cathédrale Notre Dame de Paris.

cliquer ici pour une photo agrandie

 

Ces pages illustrent les ouvrages de Fulcanelli à travers de nombreuses photos qui en sont la trame. Beaucoup de lecteurs ne pourront aller voir les monuments en question. Ces photos sont alors une aide et un complément aux textes de Fulcanelli. Certaines photos inédites, de plus, donnent une autre coloration à l'aventure Fulcanelli.

 

 

Fulcanelli et l'agneau de l'Apocalypse au sept oeils, fresque d'une église romane de Catalogne.

Fulcanelli apocalypse

Fulcanelli cite treize fois l'Apocalypse dans ses deux ouvrages.

Frontispice de Julien Champagne illustrant le Mystère des cathédrales de Fulcanelli. Cliquer sur l'image

Fulcanelli et le frontispice de Julien Champagne

Julien Champagne, illustrateur des ouvrages de Fulcanelli

la Force de Michel Colombe, commentée par Fulcanelli dans Les demeures philosophales.

Fulcanelli alchimie alchemy

Fulcanelli, pseudonyme utilisé par l'auteur pour masquer son patronyme.

 

Fulcanelli, le mythique adepte parisien des années 1920, a publié deux ouvrages qui sont Le Mystère des cathédrales (voir la photo de l'édition originale) et Les Demeures philosophales, publiés vers les années 1926-30 et rééditées depuis régulièrement chez Jean-Jacques Pauvert.

Fulcanelli montre que l'alchimie, bien avant les livres de papier, s'appuyait sur les livres de pierre développés sur les murs de cathédrales ou palais. C'est sur les traces de ces livres de pierre et de papier que nous partons principalement aujourd'hui. Parfois nous découvrons que les croquis de Julien Champagne ne correspondent pas aux sculptures de pierre. Fulcanelli pose un commentaire sur un croquis erroné de Julien Champagne. Une question se pose alors sur la légitimité de l'explication alchimique fournie. Cette question ne peut pas être évacuée sans porter atteinte à la probité de la recherche. Une page sera bientôt en ligne sur ces distorsions.

Enfin c'est sur les traces de Fulcanelli lui-même que nous partons aussi. En effet, à travers l'oeuvre, c'est l'homme, caché sous le pseudonyme de Fulcanelli, que nous essayons d'appréhender. Ces traces mènent de manière certaine auprès de plusieurs personnes, à défaut de pouvoir saisir l'ombre toujours fuyante de l'adepte mythique.

 

Force_dragon.jpg (8086 octets)

 

Je souhaite que la beauté des symboles rassemblés ici vous interpelle, vous émeuve, vous attire. A travers ces lieux de pélerinage, balisés par Fulcanelli, je vous invite à la découverte de nos racines, de notre patrimoine historique et symbolique. La sensiblité et l'intuition peuvent y avoir meilleure part que la raison et l'intellect.

Ce site, "Fulcanelli et la rue de l'alchimie", est un peu un fourre-tout, un capharnaüm, où les choses sont mises en vrac. Il est en perpétuel évolution. Ami lecteur, bonne navigation dans ce labyrinthe qui se veut une mise en images des livres de Fulcanelli.

Certains documents ne peuvent être reproduits qu'avec l'accord écrit de leur propriétaire ou de leurs ayants-droits. Un lien hypertexte renvoie vers ces personnes. Pour le reste, vous pouvez utiliser les photos, mais en mentionnant leur origine et en insérant un lien vers la page d'accueil de ce site qui est concu comme une promenade le long de cette rue de l'alchimie, centrée sur l'oeuvre de Fulcanelli.

 

La rue de l'alchimie existe réellement. Elle se situe dans une belle ville de France (laquelle?). Dans cette rue il n'y a pas d'entrée d'immeuble ni de villa. Personne ne peut donc avoir comme adresse rue de l'alchimie ! Même Fulcanelli n'a pu habiter rue de l'alchimie. Est-ce un signe ?

photo de la Rue de l'Alchimie

rue_alchimie.jpg (51744 octets)

cliquer sur la photo pour une vue agrandie

Ce site "Fulcanelli, la rue de l'alchimie ou l'illustration de ses livres" est né en avril 2001. Il a fêté ses 12 ans. Il est régulièrement augmenté. Une page en annexe vous indique quelles sont les pages les plus visitées de ce site, durant l'année 2013. Les résultats pointent les 222 premières pages. Le classement de certaines de ces pages m'a beaucoup étonné.

 

Liste des derniers ajouts :

- 12/2013 Proposition de résolution de l'énigme du plafond de l'hôtel Lallemant à Bourges : une lecture spiritualiste - non alchimique - de ce plafond emblématique est proposée. Certains alchimistes verront là un blasphème que de pouvoir prétendre à une autre lecture.

- 06/2013 Le libraire Pierre Dujols : deux nouvelles notices bibliographiques à télécharger sont ajoutées aux sept autres, grace à un bibliophile passionné.

- 11/2012 Création d'un fil sur Twitter : @ijnuhbes, pour vous informer simplement et rapidement des derniers ajouts.

- 11/2012 La Philosophie de la cathédrale Notre Dame de Paris n'est pas Cybèle. Découvrez qui inventa cette représentation et à quelle date.

- 12/2011 Palais Jacques Coeur à Bourges, la cheminée à la Nymphe céleste, héraut de Jacques Coeur et paradigme de sa vie.

- 08/2011 Hôtel Lallemant, vue en haute définition du plafond alchimique aux trente caissons, complet, en un assemblage de cinq photos (2000*7000 pixels).

 

Force_dragon.jpg (8086 octets)

 

Forums d'alchimie opérative :

Mes pages web ne parlent pas d'alchimie opérative. C'est un choix. Cependant le travail au laboratoire est le coeur de la passion de l'alchimie. Voici des liens vers deux forums consacrés à l'alchimie opérative et spéculative. Ils existent depuis plusieurs années et ont montré leur sérieux. D'autres existent aussi, à rechercher sur le web.

Forum "La Pierre philosophale", d'Arcana.

Forum "La librairie du Merveilleux", maintenu par Alkaest.

 

Liens web proposés :

- "Cathédrale gothique, des ténèbres à la lumière" ou comment les vitraux du XIIème siècle enseignent l'aventure de l'Esprit dans la Matière, de notre esprit confronté aux épreuves de la matière grave. La cathédrale Notre-Dame et la Sainte-Chapelle de Paris, la cathédrale Saint-Etienne de Bourges et la cathédrale de Lyon renferment des trésors de lumière...

Dernières pages écrites : Labyrinthe de la cathédrale d'Amiens et de Chartres. Vitrail roman de la Vierge dans l'église de la Trinité à Vendôme et ses clefs de voûte particulières du XIVe. Cathédrale d'Amiens : visite des parties hautes et de la flêche. Cathédrale de Bourges : les métiers des bâtisseurs, tel qu'ils se se représentent eux-mêmes en bas des vitraux et "L'étrange voyage des âmes de Lazare et du riche".

 

- Blog de Filostène : un ami belge exprime une alchimie opérative, sur la voie d'un maître du début du XXème siècle. Des pages historiques apportent des éléments nouveaux et incontournables sur l'énigme Fulcanelli et Paul Decoeur.

- Blog consacré à "Julien Champagne", son siècle et ses amis : excellent blog d'Archer. Il reprend l'idée d'examiner les liens tissés entre les personnes de cette époque comme Mme Dubois l'évoquait dans son livre incontournable "Fulcanelli dévoilé", publié chez Dervy en 1992. Son blog pousse aussi d'autres portes. Passionnant.

- Edition du "Mercure dauphinois" pour la publication des alchimistes Henri Coton-Alvart, disciple de l'alchimiste-libraire Pierre Dujols et Henri La-Croix-Haute, disciple de Coton-Alvart.

 

Force_dragon.jpg (8086 octets)

 

Ce site contient plus de 1000 photos réparties dans plus de 600 pages et 15 Go de vidéo hébergées sur ma chaine vidéo, sur YouTube, consacrée à l'alchimie et à ces hommes.

Je vous invite à la curiosité. Qu'elle soit votre guide pour vous promener dans cette rue de l'alchimie. Si au cours de ces pages vous avez des remarques ou commentaires, vous pouvez laisser un petit mot par email

Pour suivre les derniers ajouts, suivez-moi tout simplement sur Twitter à l'adresse @ijnuhbes

 

 

Retour au haut de page

 

eXTReMe Tracker